Interview d'Amandine, nouvelle fleuriste sur St Seurin de Cursac

14/03/2018

Madame GARCIA, vous avez décidé de reprendre un commerce de fleurs, comment est né ce projet ?

J'étais salariée dans une entreprise où j'avais de mauvaises conditions de travail et aucune perspective d'évolution. Je suis fleuriste depuis une dizaine d'années, j'ai un CAP et un BP fleuriste et un BEP vente de produits horticoles, j'ai fait mon apprentissage chez des fleuristes et j'y ai été salariée mais chez mon dernier employeur, je ne faisais plus ce que j'aimais faire. j'ai donc décidé de faire une rupture conventionnelle et je me suis mise à la recherche d'un emploi. C'est là qu'on m'a proposé de reprendre le commerce de St Seurin de Cursac : je me suis dit "pourquoi pas?", j'ai toujours voulu avoir mon magasin de fleurs alors j'en ai parlé à mon mari, nous avons étudié ce projet et c'était parti je me lançais!

 

Anciennement salariée, quelles sont les étapes que vous avez dû emprunter pour arriver à formaliser votre projet de reprise ?

Après avoir pris ma décision de reprendre ce commerce, j'ai pris rendez-vous avec la Pépinière d'Entreprises pour que l'on m'aide dans mes démarches. J'ai d'abord participé aux ateliers du Parcours de la création d'entreprise, puis j'ai été accompagnée par le service de développement économique qui m'a aidé à faire mon étude de marché et à remplir les dossiers de demande de prêt d'honneur et de subvention. J'ai pris rendez-vous avec un comptable afin d'étudier les bilans de l'entreprise et avec la Chambre de Commerce et d'Industrie pour réaliser un prévisionnel. Puis, j'ai été voir une banque qui a été d'accord pour me suivre. J'ai ensuite réalisé le Stage de Préparation à l'Installation avec la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. J'ai été bien accompagnée par le service de développement économique tout au long de ces étapes.

 

Quelle sera votre « touche personnelle » pour votre futur commerce ? Souhaitez-vous apporter des modifications au service et/ou à l’offre proposée initialement ?

Je souhaite apporter un petit coup de jeune à ce magasin en changeant le mobilier et en repeignant les murs. Je vais garder la même offre de produits tout en développant le "côté fleuriste", en proposant des bouquets et compositions ainsi que des vases et cache-pots. Je voudrais aussi proposer des "bouquets de la semaine" pour mettre en avant une fleur ou une couleur et réaliser des vitrines. Je continue de proposer les livraisons et la transmission florale par Florajet et j'ai créé une page Facebook.

 

 

Voir toutes les actualités
1

Des exonérations fiscales

Installez-vous en Zone de Revitalisation Rurale et bénéficiez d’exonérations fiscales
pour votre entreprise

2

adsl sécurisé et fibre

Les terrains sont pré-équipés en fibre, et entièrement viabilisés